Plantation d’un arbre “souvenir” par la rhéto 2020- Institut Notre-Dame Séminaire Bastogne

Quand j’étais gamin, il nous arrivait quelquefois d’aller à la maraude !

Je suis sûr que nombre de nos rhétos actuels ne savent pas de quoi je parle.

D’après le dictionnaire Larousse : « Un maraudeur est un individu de mauvaise fréquentation qui gagne sa vie en se livrant à des actes répréhensibles, souvent sans grande envergure. Le maraudeur peut commettre des vols ou des petites escroqueries. »

C’est ce qu’il nous arrivait, quelquefois, quand on franchissait la haie d’une propriété pour aller voler une pomme, une poire, des noisettes ou que sais-je… dans la propriété du voisin. Oh, ce n’était pas tant pour le butin rapporté mais bien davantage pour l’adrénaline qu’une telle aventure nous procurait !

Hé bien, ce jour, ici à mes côtés, j’ai le plaisir d’accueillir un sacré maraudeur, qui a commis son méfait il y a 4 ans déjà, soit en 2016, année où vous arriviez pour la première fois dans l’enceinte de cette école.

En réalité, Monsieur Guillaume est très attaché à notre école, son école (il est de la rhéto ’54!) ; plus particulièrement encore à la tradition du Ruban Bleu.

Il m’a confié qu’il assistait au match de foot au terrain des Récollets chaque année depuis que, retraité, il est revenu habiter Bastogne.

Apprenant que le Ruban bleu cette année était supprimé, il en fut tout chaviré, fort triste pour vous les rhétos 2020.

Il lui vint donc une idée qui nous rassemble aujourd’hui.

Au fait, mais que nous a-t-il donc marauder de si précieux il y a 4 ans ?

Hé bien : un marron, pris au pied de l’un de nos grands marronniers. Il l’a précieusement enfui dans la terre, espérant que ce marron donne vie à une jeune pousse, qui deviendrait au fil du temps un arbre majestueux.

Nous n’en sommes pas encore à ce stade mais la jeune pousse, elle, est bien là et ne demande qu’à s’enraciner dans la terre de ses ancêtres, si j’ose dire.

Le marronnier que nous allons re-planter aujourd’hui sera donc, selon le vœu de Monsieur Guillaume, celui de la rhéto 2020, votre rhéto.

Planter un arbre, c’est un acte d’espoir en la vie, c’est une espérance et Dieu sait que nous en avons tous bien besoin en ces temps surréalistes !

Dans un an, au moment du Ruban bleu 2021, vous reviendrez voir si le jeune marronnier a bien progressé. Et d’année en année, il sera le signe de votre propre épanouissement dans la vie.

Merci, cher Monsieur Guillaume et chers élèves (Julie, Elisa, Joey, Pauline, Faustine, Fanny) d’avoir été les initiateurs de ce très beau projet.

Grâce à vous notre grande cour portera pour longtemps encore son appellation :

Cour des marronniers !

Cloenda musical d’Eduemprèn

Quatre alumnes de 3r d’ESO participen en les actuacions musicals de la Jornada de Cloenda de l’Eduemprèn Virtual – Salle Catalunya, per tancar el curs 19-20.

El Biel, l’Anna, la Judith i la Guiomar ens interpreten «Shallow» de L.Gaga i D.Cooper.

Participació també del professor R.Viliella i J.Alriols en la part d’edició del vídeo i arranjaments musicals.

Gràcies a tots!

Salon De Discussion De Confinement À Saint-Michel D’Istanbul

Sur une idée du club d’aide sociale, nous avons décidé de réunir pendant le confinement de manière hebdomadaire des professeurs, des administratifs et des membres du personnel, pour nous écouter les uns et les autres en cette période complexe de Covid-19. 

Nous avons l’habitude de nous concentrer à juste raison sur l’enseignement/apprentissage des jeunes que nous avons en responsabilité, et nous pouvons avoir tendance à oublier ce que nous vivons au sein de nos familles.

Ces salons de discussion entre membres de la communauté professionnelle du lycée Saint-Michel ont débuté en avril dernier, afin de tous nous mettre en relation, et de ne parler durant ces rencontres, que de nos vies.

Objectif : Se conseiller les uns les autres, raconter son confinement, apprendre à se connaître encore davantage sans jugement aucun! L’écoute et l’accompagnement font partie de nos prérogatives. Nous nous accordons ainsi un peu de temps pour entrer encore davantage en communion, même à distance! 

La Salle, primer ‘Centro Educativo Sostenible’ en Burgos

El Colegio ‘La Salle’ Burgos se convirtió hoy en el primer centro educativo de la capital burgalesa en ser reconocido con el sello ambiental ‘Centro Educativo Sostenible’, otorgado por la Consejería de Fomento y Medio Ambiente y la Consejería de Educación de la Junta de Castilla y León. En total, son 44 los centros de Castilla y León con el sello, siendo La Salle de Burgos también el primero de la provincia en lograrlo con alumnos de Secundaria y Bachillerato.

El distintivo está pensado para los centros docentes no universitarios de Castilla y León, públicos y privados, que cumplan una serie de requisitos, entre ellos, desarrollar un programa de educación ambiental y disponer de un programa de gestión ambiental.

El programa de Educación Ambiental tiene el objetivo claro de acercarnos hacia un desarrollo sostenible, desarrollando una línea ascendente desde los más pequeños a los más mayores, en los que se concibe la enseñanza de educación ambiental como un proceso de acercamiento de los alumnos a la naturaleza y a través de ello generar amor por el medio que nos rodea.

Se abordan temas tan importantes como los ciclos estacionales y climáticos, los flujos de la energía, el sol y su utilización como fuente de energía renovable, el suelo y su fertilidad. También temas como el agua, el aire, el entorno acústico, los recursos geológicos y las materias primas, la biodiversidad, la geodiversidad y el paisaje y el colegio y la casa como entorno ambiental inmediato.

Las actividades presentadas por el centro abarcan desde la realización de poemas, dibujos y salidas culturales de los más pequeños hasta los proyectos interdisciplinares de los más mayores en los que realizan un estudio estadístico sobre la contaminación atmosférica en la ciudad de Burgos. 

Asimismo, el colegio La Salle de Burgos forma parte de proyectos consolidados como el de Comercio Justo en el que se educa en un consumo responsable y que abarca todas las etapas, y hace unos años se pusieron en todo el centro papeleras de diferenciación de residuos que impliquen al alumnado formando gracias a ello parte de la ‘Red Educaenco Ecoembes’.

Entre los criterios para la concesión del sello también se tienen en cuenta la forma en la que se realiza la gestión de los residuos, energía y uso del agua en todo el centro. EN este sentido desde centro aseguran que adquieren una serie de compromisos entre los que destaca trabajar cada día por acercarnos a un mundo que cumpla con los Objetivos de Desarrollo Sostenible (ODS).

La Salle Mollerussa activa un projecte pioner a l’estat per a l’extracció de víctimes

La Salle Mollerussa - Emergències Sanitàries 1

El projecte, anomenat Taller d’Extracció Sanitària en Accidents de Trànsit, ha estat pensat per donar formació als alumnes del Grau Mitjà d’Emergències Sanitàries, i fins i tot a cossos de seguretat com Bombers, SEM, Protecció Civil i Policia.

El centre educatiu La Salle Mollerussa ha fet una inversió en una nova aula amb un projecte docent que serveix per intensificar la formació sanitària en situacions complexes, com són els accidents de trànsit. Amb aquest projecte, els alumnes d’aquest cicle formatiu poden adquirir coneixements i habilitats en l’atenció sanitària especial en situacions d’emergència, com l’assistència vital i el maneig del pacient traumàtic en un espai confinat.

Els alumnes, de forma gradual, van adquirint la metodologia de treball necessària per intervenir en aquest tipus d’escenaris, i coneixen el treball d’altres cossos d’emergències, cosa molt important.

Aquesta formació se centra en tres àrees diferents. La primera àrea és la valoració de la seguretat de l’escenari de treball, tenint en compte la biomecànica de l’accident. La segona àrea consta de la valoració sanitària inicial de l’accidentat politraumatitzat. Finalment, la tercera àrea tracta de l’extracció reglada de l’accident.

Aquest nou taller d’extracció ha estat construït per Tallers Sandoval-Martínez i dissenyat per Enginyeria DISEMA, sota la supervisió de La Salle Mollerussa i dels professors de Formació Professional que han aportat les idees del projecte.

El taller permet entrenar tècniques més complexes d’extracció sanitària, com són els bolcats totals de l’accidentat penjant del cinturó de seguretat, així com els bolcats laterals. L’escenari de l’accident de trànsit en els centres educatius és complex d’entrenar, però amb aquest taller d’extraccions l’alumne sortirà molt ben preparat en aquest matèria per entrar al món laboral.

La Salle Mollerussa espera presentar el projecte als cossos de seguretat, als estaments educatius i a les autoritats de la ciutat quan la situació ho permeti.

Amb aquest nou espai, La Salle Mollerussa se situa novament al capdavant dels centres amb projectes estatals i autonòmics de Formació Professional innovadors i emprenedors.

LES JEUNES POUSSES LASALLIENNES

Le samedi 30 mai 2020, les jeunes lasalliens se sont retrouvés pour leur assemblée générale ordinaire au sein de l’ensemble scolaire Saint Genès La Salle de Bordeaux.

Composés de lycéens et d’étudiants, cette vingtaine d’apprenants s’est lancé le défi de contribuer à la continuité pédagogique durant la période de confinement. Plus que des éducateurs en herbe, ils ont assuré, en ligne et par téléphone le soutien scolaire de plusieurs enfants issus de nos écoles girondines et lot et garonnaises. Le cœur et l’efficacité de ce groupe piloté par Aurélien, Albane et Domitille est une réussite dans l’esprit lasallien, il révèle de belles vocations d’éducateurs. Jean Bourrousse (délégué de tutelle du Sud Ouest et Ile de La Rénion), Vincent Chapellier (Chef d’établissement), Raphaël Dulhoste (APS) et Pierre-André Dubois (Directeur Adjoint) accompagnent les précieuses graines depuis le début de l’aventure et ont vite saisi que ces « grands frères » allaient jouer un rôle important dans l’accompagnement des jeunes et particulièrement les plus en difficultés.

Il n’est pas ici question de substituer nos équipes pédagogiques à cette jeunesse lasallienne mais tout simplement de leur offrir la possibilité de prendre à leur tour des responsabilités et de contribuer à cette co-construction.

Pour l’année à venir, Aurélien (co-président) et l’ensemble de son équipe ont l’idée de parcourir les établissements de la région Nouvelle Aquitaine pour parler de Saint Jean-Baptiste de La Salle avec, en filigrane le Projet Educatif Lasallien.

Des jeunes pour parler aux jeunes, rien de tel pour promouvoir le charisme du fondateur mais aussi les fondamentaux du premier réseau d’éducation au monde. Séduits par les projets futurs, Jean Bourrousse et Vincent Chapellier se sont portés garants de veiller à ce que ce groupe évolue et se structure en association car il est de notre mission d’avoir de véritables acteurs prêts pour l’aventure lasallienne.

Lionel Fauthoux

¿How connect students to teachers?-ARLEP: Sector Bilbao lasalleencasa.net

Through video conferencing, as support for distance learning or virtual education:

  • We need to make it easier for teachers, students and families to access classes, i.e. access to video conferences.
  • We have to look for a simple computer system, with the least possible number of clicks and with the least need to enter user credentials.
  • The system must be easily accessible by any user, from any device.
  • The system also has to be technically sustainable, as video conferencing methods consume a lot of bandwidth.

La videoconferencia como soporte para la educación a distancia o virtual .

  • Necesitamos facilitar a profesores, alumnos y familias el acceso a las clases, es decir, el acceso a las videoconferencias.
  • Hemos de buscar un sistema informático sencillo, con el menor número de clics posible y con la menor necesidad de introducir credenciales de usuario.
  • El sistema ha de ser fácilmente alcanzable por cualquier usuario, desde cualquier dispositivo.
  • El sistema además ha de ser sostenible técnicamente, ya que los métodos de videoconferencia consumen gran ancho de banda.

La vidéoconférence, en suppport de l’enseignement à distance ou virtuel.

  • Nous devons faciliter l’accès des enseignants, des élèves et des familles aux classes, c’est-à-dire l’accès aux vidéoconférences.
  • Nous devons rechercher un système informatique simple, avec le moins de clics possible et le moins de saisie de données d’identification de l’utilisateur.
  • Le système doit être facilement accessible par tout utilisateur, depuis n’importe quel appareil.
  • Le système doit également être techniquement viable, car les méthodes de vidéoconférence consomment beaucoup de bande passante.

See presentation in ENGLISH

Ver la resentación en ESPAÑOL

Voir la présentation en FRANÇAIS

Télé-enseignement : vers une (r)évolution de nos pratiques pédagogiques – Saint Michel

Assurer la continuité pédagogique, sans être dans une structure classique : cours en semi présentiels, en ligne, en autonomie…. accompagner nos élèves avec bienveillance, mettre à leur disposition des contenus pédagogiques de qualité, tel était le défi de nos équipes pédagogiques au matin du 23 mars. 

Notre priorité, dans ce climat anxiogène, était de continuer à maintenir les liens, non seulement entre les élèves et l’institution, mais aussi entre les élèves. Le contact entre les équipes administratives et les familles a été également maintenu en permanence, à travers notamment des échanges numériques. 

Afin de maintenir ce lien inhérent à tout apprentissage, nos enseignants aguerris aux outils numériques, ont déployé une grande énergie et un sens de l’innovation exceptionnel. De nombreuses activités ont été mises en place, entre autres : ateliers de conversation, débats, exposés, élaboration de bande dessinées….. cours de méthodologie personnalisés pour nos futurs étudiants en France.

Alors que nous aurions pu assister à un repli sur soi, à un découragement, c’est tout l’inverse qui s’est produit. Nos élèves se sont davantage ouverts à l’autre, ils avaient envie de liberté, de s’évader de leur espace cloisonné. Grâce aux outils en ligne, ils ont visité des musées, se sont promenés dans le monde….  Ils ont pu s’inventer d’autres vies lors de la rédaction d’autobiographies imaginaires. ….  

Ce confinement a généré une véritable altérité source de richesse culturelle.

Même si nous sommes tous impatients de retourner au lycée, nous sommes conscients que plus rien ne sera comme avant et que nous ne pourrons pas tirer un trait définitif sur ce mode d’enseignement.

1 2 3 4 5 154