Collège Notre Dame Furn El Chebbak: Ouverture À L’international

Image may contain: 2 people, people sitting

Dans le cadre des projets « Ouverture à l’international », nos élèves en EB1B ont eu la chance de rencontrer virtuellement des élèves français de l’institut Stanislas.Nos Lasalliens benjamins des deux établissements se sont présentés, ont parlé de leur pays, de leur collège et d’eux-mêmes.Une deuxième rencontre aura lieu bientôt pour parler de l’écologie.

Scampia: volontariat-volunteer work-voluntariado

Cher Lasallien, Frère ou Laïc :

Nous sommes la Communauté Lasallienne de Scampia, du District d’Italie ; cela fait 14 ans que nous vivons dans le District de Scampia, au service des enfants et des jeunes d’Italie et des gitans de ce District.

Si vous souhaitez que certains des jeunes que vous accompagnez puissent bénéficier d’une expérience lasallienne, nous proposons une année de foi, de fraternité et de service dans notre Communauté ainsi que le projet de Service Civil proposé par l’Etat italien.

Vous pouvez consulter le fichier ci-joint et, si vous avez besoin de plus amples informations, n’hésitez pas à m’écrire.

Je vous remercie de votre attention.

votre frère Enrico

Dear Lasallian, Brother or Lay Partner :

We are the Lasallian Community of Scampia, of the District of Italy; we have been living in the District of Scampia for 14 years, serving the children and young people of Italy and the gypsies of this District.

If you would like some of the young people you accompany to benefit from a Lasallian experience, we propose a year of faith, fraternity and service in our Community as well as the Civil Service project proposed by the Italian State.

You can consult the attached file and, if you need further information, please do not hesitate to write to me.

Thank you for your attention.

your brother Enrico

Querido Lasaliano, Hermano o Seglar:

Somos la Comunidad Lasaliana de Scampia, del Distrito de Italia; vivimos en el Barrio de Scampia desde hace 14 años, sirviendo a los niños y jóvenes de Italia y a los gitanos de este Distrito.

Si desea que algunos de los jóvenes que acompaña se beneficien de una experiencia lasaliana, le proponemos un año de fe, de fraternidad y de servicio en nuestra Comunidad, así como el proyecto de Servicio Civil propuesto por el Estado italiano.

Puede consultar el archivo adjunto y, si necesita más información, no dude en escribirme.

Gracias por su atención.

tu hermano Enrico

https://drive.google.com/drive/folders/1GmB7wGVhG6IAKcKlJsvDkB2MyHWdat_l?usp=sharing

The Miracle of Christmas

On Wednesday December 16th, the Young Lasallians network through the Indivisa Manent (IM) global online community will launch an original Christmas song and a music video — the Miracle of Christmas. This will be part of a prayer-reflection experience to be broadcasted live on Facebook & Youtube via the La Salle Worldwide channels.
The song and music video we are producing aims to feature the different members of the Lasallian family celebrating Christmas. Stella Maris and DLS College Malta students have a performance during the event of Silent Night. 
The event will start at 2.30pm (GMT) and 3.30pm (Malta).

La Salle Tarragona – Carlos, Jordi y Pau. Empresarios en ciernes

Los alumnos del colegio La Salle de Tarragona Pau Bermúdez, Carlos Garciapons y Jordi Mir ganaron la novena edición del Young Business Talent y consiguieron el título de mejores empresarios virtuales de España por delante del Colegio Retamar de Madrid y el IES Monte Da Vila de Pontevedra. 

Una vez más la cultura del esfuerzo tiene premio. Los tres estudiantes cursaron la asignatura de economía de empresa impartida por el profesor Joan Manel Gallart.
Un total de 350 alumnos de 83 centros alcanzaron la gran final tras superar desde noviembre a los 11.166 estudiantes de 447 centros inscritos, y para lograrlo compitieron en distintas fases online, complementando la formación teórica con la práctica. 

Los aspirantes a mejor directivo debían demostrar conocimientos y dirigir una empresa en Internet con un simulador virtual de gestión empresarial. Debían superar fases, tomando decisiones empresariales en tiempo real para que su compañía fuera la más próspera.
Bermúdez, Garciapons y Mir demostraron ser los más rápidos y efectivos en las pruebas y se impusieron a todos en un día que nunca olvidarán. 

La ruche, refuge sanitaire de la Haute-Savoie

Ce sont habituellement les bourdonnements des cris de joies des enfants qui résonnent dans la magnifique propriété lasallienne de « La Ruche » située en Haute Savoie. Mais depuis le mois de septembre le site accueille dans ses alvéoles des familles de migrants positifs à la COVID-19. Une autre réalité de vie qui ramène à l’humilité de l’accueil du pauvre, du défavorisé ; telles sont les priorités lasalliennes.

C’est une convention tripartite ordonnée par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS service de la préfecture de Haute Savoie) identifiant la Croix Rouge Française, l’ARS (Agence Régionale de la Santé) et La Ruche qui ont amené la propriété de Manigod à se transformer pour quelques mois en un centre d’hébergement spécialisé COVID-19 (CHS).

Le Frère directeur Jean Drouard accompagné de son adjointe Séverine et de son chargé de communication Guillaume ont répondu positivement à cette demande de refuge sanitaire. En lien avec les équipes de la Croix Rouge de la région représentées par son directeur Rémi, le trio de la gouvernance du site et l’ensemble de l’équipe de La Ruche ont suivi une formation intense d’une semaine proposée par les médecins de l’association sur les protocoles sanitaires et les différents dispositifs réglementaires pour l’accueil de personnes positives au virus.

« Les bâtiments ont été repensé dans leur sens de circulation avec des zones rouges et vertes » explique Guillaume. En effet les personnes sont isolées dans leurs chambres et les repas richement préparés par Sandrine et Jonathan nos cuisiniers experts en gastronomie de la région sont déposés en zone verte par Séverine et Joséphine équipées de masques, charlottes, gants, sur-blouse et sur-chaussures. L’horaire des repas est sonné en bout du couloir par une traditionnelle cloche savoyarde qui interpelle les ventres affamés.

Une première tête apparait, il s’agit de Keren, une enfant d’une petite dizaine d’années qui vient de l’Erythrée avec ses parents et ses deux frère et sœur, elle vient récupérer son plateau repas. Son large sourire traduit un remerciement, nous voilà en confiance avec nos hôtes, s’en suit de quelques minutes d’échanges avant de repartir en confinement dans la chambrée. Tahar et Ismaila deux grands gaillards d’une vingtaine d’années emboitent le pas pour récupérer à leur tour le déjeuner à partager, s’en suivra d’une promenade autour du domaine déserté par le tourisme habituel. A la tombée de la nuit, je croise Tressie en charge de l’entretien du domaine, cette ancienne technicienne des remontées mécaniques est une recrue précieuse pour le Frère Jean, je l’interpelle et la freine dans son élan de déblayage : « la neige ne cesse de tomber aujourd’hui et nous attendons d’une minute à l’autre Charlie de la Croix Rouge qui vient avec Fays et Khan testés positifs pour une mise en quarantaine à Manigod ».

C’est toute une vie extrêmement bien organisée autour de La Ruche avec, deux cheffes d’orchestre Noëmie pour La Croix Rouge et Séverine notre collègue qui coordonnent l’ensemble des opérations pour assurer le bon suivi des dossiers entre les services sociaux, les médecins de l’ARS, la logistique avec pour unique objectif : protéger les plus nécessiteux.

Lionel Fauthoux

Respecter les differences- La Salle Saint Bernard

Avant les vacances de Toussaint, Les élèves de  CE2 ont débattu sur le thème de la différence en éducation morale et civique. Après de riches échanges, ils ont réalisé de magnifiques sculptures pour célébrer le respect des différences. Enfin, les élèves ont rédigé tous ensemble un joli texte et ont conclu que « La différence, cela a du sens ! ».

Ce message semble, hélas, toujours d’actualité.

La Salle Tour d’Auvergne Trop fort#

Le vendredi 4 décembre, le Téléthon a eu lieu à la T.A. Le défi de cette année était de réaliser un maximum de sauts en corde à sauter pendant une minute. Chaque élève avait trois tentatives. Le record revient à un élève de 3C, avec 202 sauts ! L’ensemble des élèves de 4ème et 3ème ont effectué 14605 sauts. Félicitations à l’ensemble des élèves ayant participé qui ont donné toute leur force pour réussir ce défi à l’image des personnes qui se battent tous les jours contre la maladie.


Les élèves ont la possibilité de récolter des dons en faveur de l’AFM Téléthon jusqu’au 11 décembre. Action d’autant plus importante que beaucoup d’évènements ont été annulés en raison des conditions sanitaires actuelles. En effet, l’association qui permet de soutenir humainement et matériellement les malades atteints de maladie rare des muscles, de la vision, du sang de la peau ou encore du cerveau finance également la recherche. 82% des recettes sont issus de dons privés. Aujourd’hui c’est notre combat ! »

1 2 3 74