TOUCHER LES COEURS – Musical del Tricentenario

TOUCHER LES COEURS – Musical del Tricentenario

Collegio San Giuseppe – Istituto de Merode

In occasione del Tricentenario di S.G.B. De La Salle, “IL QUADRIPORTICO”, laboratorio teatrale del Collegio San Giuseppe-Istituto De Merode di Piazza di Spagna (Roma) mette in scena un musical sul Fondatore dei Fratelli delle Scuole Cristiane, completamente originale sia per il testo che per le musiche.

Circa 40 attori, uno staff sperimentato di registi, attrezzisti, scenografi, coreografi, costumiste, tecnici (tutti del laboratorio) per far rivivere in tutti i Lasalliani di oggi  l’entusiasmo delle origini.Comunicato Musical La Salle Scarica

District du Proche-Orient –Nomination du Frère Visiteur

District du Proche-Orient –Nomination du Frère Visiteur

Le Frère Supérieur a prorogé de quatre ans le mandat du Fr. Fadi Sfeir comme Visiteur du District du Proche-Orient: du 11 septembre 2019 au 10 september 2023. Le Fr. Fadi est né au Liban le 25 octobre 1965. Prit l’habit en 1991, fit ses premiers voeux en 1992 et sa profession perpétuelle en 1991.

Nous renouvelons tout notre soutien au Fr. Fadi pendant ce nouveau mandat.

L’exposition : Frères et laïcs, trois siècles de vocations lasalliennes

À l’occasion du tricentenaire de la mort de Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719), Fondateur des Frères des Écoles chrétiennes, les Archives lasalliennes à Lyon, exposent, du 11 mars au 5 juillet 2019, documents et objets mettant en lumière les innovations et grandes œuvres de cette congrégation sur ces trois siècles d’existence.

SKM_C284e19011414120_0001.jpg (1373×737)

Fondé en 1680, à Reims, par Jean-Baptiste de La Salle, l’Institut des Frères des Écoles chrétiennes a tenu de nombreuses petites écoles et a rayonné un peu partout en France. Connus pour leur action pédagogique, les Frères, des religieux laïcs, ont exercé leur apostolat dans d’autres domaines. À l’instar de leur Fondateur, ils ont su s’adapter et innover dans le domaine pédagogique.

L’exposition est consacrée aux actions ou œuvres moins connues des Frères : le développement de l’enseignement secondaire, professionnel ou spécialisé, la publication d’ouvrages scolaires et la maison d’édition LIGEL (Librairie Générale de l’Enseignement Libre), l’aspect missionnaire en France ou à l’étranger, l’attention portée aux jeunes en dehors de l’école… et la place grandissante des Laïcs pour continuer l’œuvre éducative.

Les Archives lasalliennes regroupent, depuis 2000, les archives de la congrégation des Frères des Écoles chrétiennes en France. Situées sur la colline de la Croix-Rousse, elles conservent près de 4 kilomètres linéaires de documents, livres et objets datant du XVIIIesiècle à nos jours.

Ce service, privé, est ouvert au public pour la consultation de documents du lundi au vendredi du 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

Adresse : Archives lasalliennes, 95 rue Deleuvre 69004 Lyon

Pour plus d’informations : www.archives-lasalliennes.org

Mme Magali DEVIF, directrice des Archives lasalliennes

WE SEMIL PARTIR / REVENIR À PONT L’ABBÉ D’ARNOULT

Le 8 et 9 février les groupes SEMIL Hakuna Matata de Saint-Genès La Salle  et Humani’jeunes La Salle Saint-Louis se sont retrouvés au Lycée d’enseignement agricole La Salle Saint-Antoine. Ce moment de partage à la vieille de partir en mission solidaire au Rwanda, Butare pour les uns et Kissaro pour les autres a permis de travailler sur l’interculturalité.

Les jeunes ont pu échanger et partager sur leurs aventures respectives, sur les us et coutumes rwandaises.

Un temps de prière en présence de Monseigneur Colomb, évêque de La Rochelle, a été un des temps fort de ce week-end, il s’en est suivi un échange avec ce missionnaire. Et pour finir Monseigneur a béni les deux groupes en Chinois.

Les deux groupes sont repartis plus confiants que jamais et prêts pour leur mission au mois de juillet 2019.

La Salle Burgos, 75 años de compromiso y vocación educativa

Portada  16.02.2019

Cuando se cumplen sententa y cinco años, la huella de los primeros Hermanos de las Escuelas Cristianas en Burgos sigue indeleble. En febrero de 1944 comenzó a fraguarse ese vínculo firme y fructífero entre la ciudad y estos hombres, los Hermanos Blas, Marcos, Alberto y Gabriel,que en pleno barrio de los Vadillos, en un chalé que fuera residencia de Alfonso XIII, impartieron las primeras clases a 42 alumnos del Colegio La Salle de Burgos.

Eran los primeros escolares de una institución educativa que ha sido y sigue siendo referencia en el ámbito educativo. En sus sucesivas sedes se han formado generaciones de burgaleses -6.000 alumnos han cursado su etapa escolar en sus aularios- que después ayudaron, con una formación sólida y con su compromiso social, a fraguar desde distintos ámbitos profesionales ese Burgos contemporáneo.

Hoy, con renovado espíritu, La Salle Burgos sigue inculcando a los alumnos la excelencia del conocimiento arraigada a los valores que hacen firme su humanismo cristiano. A ello, se suma el sentido de responsabilidad y compromiso que el centro siempre ha tenido con la ciudad y la provincia. Con 785 alumnos y 55 profesores actualmente, La Salle Burgos mantiene el espíritu y el magisterio de aquellos cuatro hermanos y escolares que convirtieron la Villa Maravillas en una casa de comunidad y aprendizaje.

   

El secretario de PROYDE, el Hermano Felipe García, nos habla de su labor como misionero

felipe

Conocer otras realidades nos enriquece y nos ayuda a situarnos ante el mundo y a ser generosos con lo que tenemos y entender cuál es nuestro don y que debemos compartir. 

El Hermano Felipe García, secretario de PROYDE, habla en estas entrevistas a 7TV Andalucía – La Isla Actualidad y Radio Juventud de Conil de sus vivencias como misionero en África, sus deseos de volver en un futuro próximo, y sus experiencias en esta apasionante etapa de su vida, además de presentar la Campaña Creemos en la Igualdad y la Dignidad de las Personas en la que está implicado dentro de su colaboración con Manos Unidas.

51977436 1184757608349528 3331263191253516288 n

Puedes ver la entrevista en 7TV Andalucía aquí.

Y escuchar las palabras del Hermano Felipe en Radio Juventud de Conil aquí.  

JE NE COMPRENDS PAS ! J’AI TOUT APPRIS ET J’AI EU UNE MAUVAISE NOTE !-La Salle Saint Joseph Lorient

Voici une phrase régulièrement entendue dans la cour ou les couloirs du collège. La question à se poser alors est : « qu’est-ce qu’apprendre » ou plus largement encore comment fonctionne notre mémoire.

Vendredi 1er février 2019, la compagnie professionnelle de théâtre, l’île logique, a tenté d’apporter quelques clés à tous les élèves du niveau Quatrième.

Par le biais de deux clowns burlesques, Mademoiselle Cervelle et Monsieur Brain, les jeunes ont abordé les neurosciences et ont pu décoder le fonctionnement de leur cerveau qui peut avoir de quatre-vingt-six à cent milliards de neurones. Le but est alors de faire travailler les meilleures connexions entre les neurones mais également de faire travailler la bonne zone du cerveau au bon moment. Les deux acteurs ont aussi déconstruit quelques stéréotypes courants, par exemple, on ne peut pas faire deux choses en même temps.

A l’issue des 2 heures, les spectateurs ont pu retenir plusieurs choses essentielles pour être le plus efficace possible :

  • Il faut se concentrer, construire des images et répéter si on veut mémoriser
  • S’ennuyer est important pour le cerveau, cela lui permet de se ressourcer
  • Le sommeil est un élément primordial du fonctionnement de notre cerveau car un cerveau en état de stress ne fonctionne pas correctement

Nous espérons que ces quelques conseils, prouvés scientifiquement, expliqués de manière ludique, trouvent écho auprès de nos élèves.

Le Rubik’s cube est un casse tête – La Salle Saint Bernard

Erno Rubik, d’origine Hongroise, a inventé le Rubik’s cube puis il a mis un mois pour le résoudre. Il était architecte, il a inventé ce casse tête pour ses élèves.

On aime cet objet car on apprend à le résoudre et on oublie tout autour de nous.

Tous les mardis, nous faisons des petits groupes de niveau pour apprendre à résoudre le cube. Quand on y arrive, on va sur des ordinateurs pour se chronométrer et on aide les copains qui ne savent pas encore le finir. Nous sommes aidés par Nell et Eliza, deux anciennes élèves qui sont en quatrième aujourd’hui mais continuent de venir pour les ateliers cube.

On s’entraîne pour les championnats de France des collèges de Rubik’s cube en groupe. Il faut résoudre 50 Rubik’s cubes en équipe. Nous avons fait notre premier temps et il est d’environ quatre minutes. Ce qui est très encourageant et M. Puyfoulhoux pense que nous avons un très bon potentiel !

Diego et Noa”

1 2 3 22