Le 4ème Forum des expériences. Un moment d’exception dans la vie de la délégation Bretagne

Depuis une dizaine d’années, les Forums des Expériences se sont développés à travers toute la France lasallienne. En Bretagne, le vendredi 31 mars passé s’est déroulé au sein du Groupe Scolaire Saint Joseph La Salle de Lorient la quatrième édition. 

Cette manifestation a été un temps fort de mutualisation et un marqueur incontournable pour la vie du réseau et pour l’ensemble des établissements bretons sous tutelle des Frères des Ecoles Chrétiennes, soit 9 écoles élémentaires, 16 collèges et 7 lycées et établissements d’enseignement supérieur.

Un Forum des Expériences repose sur un des principes fondateurs du projet éducatif lasallien, « Ensemble et par Association » et sur l’idée que dans chaque établissement des expérimentations sont conduites dans des domaines les plus variés et constituent des axes de progrès et de réussite originaux. Les ateliers proposés étaient très divers et touchaient tous les aspects de la vie des établissements : pédagogie, remédiation, nouvelles technologies, animation, ouverture internationale, ouverture culturelle, vie scolaire, Pastorale…

Cinquante ateliers ont ainsi été à l’occasion de ce quatrième Forum des Expériences proposés aux quelques 1100 visiteurs présents. Chacun pouvait assister à trois présentations. En parallèle, les équipes pédagogiques de l’enseignement supérieur se sont vu proposer une journée spécifique, expression du dynamisme de Campus La Salle Bretagne.

Un grand merci à la communauté éducative de saint-joseph La Salle Lorient et à la commission d’organisation qui a permis la réussite de ce Forum. Un grand merci aussi à tous les éducateurs qui ont présenté les richesses de leur établissement respectif dans les divers ateliers.

Jean-Claude LE GARS

Grèce – Journée de Formation des enseignants des écoles primaires

Organisée par le Conseil d’Animation et de Formation Lasallienne de Grèce (C.A.F.L.), s’est tenue à l’École Primaire d’Alimos (banlieue d’Athènes) une Journée de Formation pour instituteurs, institutrices et professeurs de langues étrangères des trois écoles primaires lasalliennes.

Bonnes pratiques d’enseignement”, tel était le thème de la rencontre. La formation était organisée sur le modèle TEDx et articulée autour de quinze interventions de 20 minutes chacune données par vingt enseignants de nos trois écoles primaires. Les intervenants ont mis l’accent sur les bonnes pratiques, déjà appliquées dans nos écoles, pratiques qui ont réussi à conquérir le cœur de nos élèves et à enthousiasmer les parents.

Une soixantaine d’enseignants, très jeunes dans leur grande majorité, ont eu l’occasion d’échanger sur des pratiques innovantes et originales et partager des expériences et des savoir-faire, afin d’enrichir le processus éducatif dans nos classes au profit de nos élèves, qui, selon le projet éducatif lasallien, sont au centre des préoccupations de l’école lasallienne.

Ce fut surtout l’occasion de se retrouver et de vivre « ensemble et par association » notre mission d’éducateurs lasalliens. La satisfaction des participants à la fin de la Journée montre que la mission que nous partageons vraiment les uns et les autres est source de joie et d’espérance.

Marc Varthalitis

Coordinateur du Conseil d’Animation et de Formation

Journée de formation des chefs d’établissement du premier degré

Le mercredi 22 mars 2017, les chefs d’établissement du Premier Degré des délégations Bretagne et Ouest Centre se sont retrouvés à Nantes à la Maison de La Salle, Maison de la communauté des Frères, pour leur traditionnelle journée annuelle de formation proposée par le réseau La Salle.

Cette journée était animée par Daniel Dusaillant, directeur du Pôle Animation Formation du réseau La Salle.

Le thème retenu était : « Gérer les conflits ». En effet, la Paix n’est pas le résultat d’une absence de conflits, mais plutôt de notre habilité à bien gérer ceux-ci… Les sources des conflits, la préparation de la gestion des conflits et le traitement des conflits constituaient les lignes directrices de cette formation, formation proposée par des apports de l’intervenant et des temps de travail de groupes suivis d’échanges avec l’ensemble des participants.

Jean-Claude LE GARS

Nuevo proyecto de colaboración entre los Hermanos de La Salle y los Maristas

Los Hermanos de las Escuelas Cristianas La Salle y los Hermanos Maristas preparan un nuevo proyecto de colaboración conjunta con una nueva comunidad intercongregacional en Sanlúcar de Barrameda, Cadiz.

Ayer, miércoles 5 de abril, se reunieron en las instalaciones del colegio La Salle de Paterna, casa provincial de los Hermanos de La Salle para el sector Valencia-Palma, varios hermanos representantes de ambas congregaciones.

Por parte de los Maristas acudieron el Hno. Juan Carlos Fuertes, provincial, y el Hno.Aureliano García. A su vez, los Hermanos de La Salle estuvieron representados por su actual provincial, Jesús Miguel Zamora, el Hno. que le sustituirá en el cargo en los próximos meses, José Román Pérez, el auxiliar del sector de Andalucía (donde se ubicará la nueva comunidad) Hno. Juan González y el auxiliar para el sector Valencia-Palma de La Salle, José María Valero.

Este nuevo proyecto intercongregacional pretende ser un nuevo estilo de vivir la comunidad en salida y en búsqueda de las nuevas llamadas de Misión. Entre las tareas que tendrá encomendada esta comunidad están la de atender a las comunidades educativas que allí tienen ambas congregaciones y abrirse a la realidad de los jóvenes y niños del pueblo desde una óptica pastoral.

Según el Hno. Juan González, también tienen la intención de que esta comunidad sea una propuesta de Iglesia que vaya más allá de la de los Hermanos Maristas y de La Salle, quiere ser una comunidad abierta e integradora. Un comunidad que haga y cree Iglesia. La nueva comunidad comenzará a funcionar en septiembre de este año y estará formada por seis hermanos, tres de cada congregación.

Una colaboración intercongregacional que va a más

Hay que recordar que el trabajo conjunto entre maristas y lasalianos tiene un antecedente relativamente reciente que es el Proyecto Fratelli de atención a niños refugiados sirios en Líbano.
Proyecto Fratelli ha sido constituida por las dos congregaciones que participan en este proyecto para formalizar la cooperación entre La Salle y los Maristas y garantizar la entidad legal en el Líbano y transparencia financiera al proyecto. Personas de ambas congregaciones son miembros de la Junta Directiva de la ONGD Fratelli.

El Proyecto Fratelli tiene por objeto satisfacer las múltiples necesidades de educación de los niños y jóvenes, sobre todo:

–mejorar las oportunidades de los niños refugiados en el cumplimiento de los requisitos de educación del Líbano a través de un programa de apoyo específico.
–aumentar el acceso al sistema de educación formal de los niños/as refugiados/as económicamente y logísticamente apoyando su inserción en las escuelas.
–promoción de las mujeres y potenciación de actitud saludable y positiva en las familias en situación de riesgo debido a las duras condiciones en las que viven.

Inter fraternités Sud-Ouest

Les premiers participants arrivent, et déjà, le ton est donné : chacun reçoit son T-Shirt siglé « Je suis ton frère ». Le café préparé par la fraternité Pastel, et l’équipe de l’internat nous accueillent chaleureusement et fraternellement, tandis que la fraternité Grains Dorés relève les inscriptions.

A 17h00, le rassemblement est ouvert, par Claire qui nous accueille dans l’établissement et par un temps de prière préparé par la fraternité Gascogne. Après quelques jeux pour faire connaissance, la fraternité Charente-Maritime nous invite à l’apéro, et nous nous lançons dans l’activité « disco-soupe » : chaque groupe pèle et coupe les légumes pour la soupe et les fruits pour la salade de fruits. Grand moment de convivialité !

La soirée commence avec le visionnage du film « Mon maître d’école ». C’est un moment d’exception car nous bénéficions de la présence de Mme Thérond, réalisatrice, et de M. Burel dont il est question dans le film, et qui partageront avec nous l’intégralité de ce WE.

Après une « soirée tisane… », nous nous retrouvons le lendemain matin pour réfléchir en groupes à partir du film. Ce temps, préparé et animé par Frères Bernard Ricart et Jean-Baptiste Seguin, fait émerger des questions sur les postures éducatives. C’est à nouveau l’occasion d’un échange fructueux avec Mme Thérond et M. Burel.

Après le repas, la rencontre se poursuit par une visite de Toulouse et de ses trésors culturels et architecturaux.

Le temps de repasser à Saint-Joseph La Salle pour récupérer nos affaires et se dire au revoir et la rencontre se termine.

Nul doute que le trajet retour aura été un temps de convivialité et de débriefing, pour se redire ce « je suis ton frère », en tant qu’éducateur, que collègue, animé de la passion d’éduquer que nous avons partagée de manière simple et très intense avec M. Burel et Mme Thérond.

Nous ne pouvons que vous conseiller de regarder « Mon maître d’école », excellent point de départ pour toute discussion concernant la passion d’éduquer.

Laurent Vrignon

Inter fraternités île de la Réunion

Vendredi 10 février 2017, 16h48, 28° dans la moiteur de mon bureau… et ma liste de tâches qui s’allonge encore en consultant mes mails. « Pff, je ne sais pas si je vais y aller à cette rencontre inter-fraternité, trop de trucs à faire ce week-end : les courses, un tas de copies à corriger, les lessives, mettre au point ma réunion de coordination de lundi, …. »

Justement, j’en arrive au mail d’Annick nous conviant demain matin à la rencontre inter-fraternités, un mail dynamique et plein de fraîcheur et surtout le thème suivant : « Vivre l’intériorité dans nos communautés éducatives ». Le sujet incite plus au recueillement qu’à partir en courses ou corriger des copies. C’est décidé, je laisse tomber les collègues et les réunions, les gosses, leurs devoirs et le cinéma, les lessives. Demain, je vais me poser dans la fraîcheur du collège Maison Blanche.

La convivialité commence dans le co-voiturage. J’emmène avec moi Vasanta, ma « filleule » de fraternité. Elle n’a pas été très difficile à convaincre après la réunion des entrants à laquelle elle a participé en décembre. 2ème arrêt… on embarque Sophie-Charlotte qui en a profité pour acheter une orchidée (forcément, l’endroit s’y prête). Pendant le trajet, je ne fais pas d’économie de gasoil, non, mais des économies de radio et c’est déjà pas mal !

La table du petit-déjeuner qui nous attend à l’arrivée ne me fait pas regretter mon engagement !

Bruno, notre délégué de tutelle,  nous invite rapidement à passer à table… la table où nous allons réfléchir à l’intériorité.

Décrire notre humeur du moment en 3 mots… C’est le moment de réfléchir de moi-même et avec moi-même, de pratiquer l’état des lieux de mon intérieur, pas ma case… non, non, ce serait trop facile de laisser mon esprit vagabonder vers mes lessives et mon ménage. Non, pas ma case, mais ma tête, mon ventre, mon esprit. Cet exercice m’est tellement peu habituel qu’il me demande un effort. C’est tellement plus facile de penser à la grasse matinée que j’aurais pu faire ce matin…

Vivre un moment de silence. 5 minutes, nous dit Bruno. Je mets dans mon cœur les personnes qui me sont chères, mes enfants, mes aïeuls décédés, ceux qui sont encore plein de vie mais loin, les Saints que j’invoque souvent –un vieux reste de mon arrière-grand-mère. C’est bien de respirer, de souffler, de prendre le temps de penser à soi. Apaisée et sereine. 5 minutes nous avait dit Bruno… mon œil. Sa montre, fraîchement arrivée de l’hémisphère nord, ne mesure pas le temps comme les montres de l’hémisphère sud…

Se mettre en équipe et réfléchir. Réfléchir à ce moment de silence et d’intériorité que chacun vient de vivre. S’interroger sur les moments d’intériorité que nous vivons personnellement. Tenter d’établir une  relation entre la pratique d’une vie spirituelle individuelle et la pratique éducative au sein de nos établissements. La discussion est animée et riche d’habitudes et de vécu différents. Les lieux, les moments, et ce qu’on en fait… chacun rapporte son expérience.

Après une ultime réflexion en grand groupe, nous sommes invités à nous mettre en prière, à la chapelle.  « Dans le plus grand secret, j’écouterai parler le silence de Dieu ».Je profite pleinement de ce moment, consciente de deux bonheurs : celui d’être assise à côté de ma « filleule »  et de faire partie de la grande famille des lasalliens. Qu’est-ce que je l’aime ce Jean-Baptiste La Salle ! Il a quand même fait très fort pour que 300 ans après nous soyons encore là. Quelle formidable impulsion il a dû donner au départ…

Noëlle, fraternité du Frère Jérôme, La Réunion

Journée des nouveaux entrants de la délégation est

Ce groupe a été accueilli au Groupe saint Joseph La Salle de TROYES par Jean pierre MARION, directeur adjoint, ainsi que par les membres du CLAL, organisateurs de la rencontre, et Pascal LHOSTE délégué de tutelle.

Après un café/croissant et un temps d’accueil, les participants ont été invités à se regrouper par équipe d’une dizaine de personnes pour aller à la rencontre de différents pôles de discussion organisés dans les laboratoires et salles de spécialités du lycée. C’est là que les enseignants et éducateurs en charge de l’accueil ont pu partager avec les visiteurs leur manière propre de vivre la mission lasalllienne.
Ainsi la prise en charge pédagogique et éducative des jeunes les plus vulnérables, la participation aux travaux de l’équipe lasallienne, l’appel de la Fraternité Educative La Salle  autant de sujets partagés durant ce temps de visite et d’échanges de pratiques.
Un moment de belles rencontres qui a permis de discerner les points de convergence et de divergence entre ce qui était vécu et présenté à Troyes et ce que chacun vit dans son propre établissement.


Après un temps d’apéritif et de repas au Foyer La Salle, le groupe a pu prendre un temps de respiration en visitant la cathédrale de Troyes guidés par Jean-Bernard VIOIX, directeur des études au lycée La Salle.
Dès le retour, Pascal BARONI, enseignant en menuiserie au lycée en venu présenter ses pratiques d’atelier philosophique avec ses jeunes faisant ainsi le lien avec la pratique lasallienne de la réflexion du matin. Il a également témoigné de diverses approches éducatives originales avec ses élèves.
La fin d’après-midi a, quant à elle, permit à Pascal LHOSTE d’aborder avec le groupe une présentation du réseau La Salle, de la tutelle et des différentes instances et lieux de rencontres proposés en délégation et nationalement. Ainsi, beaucoup ont découvert la dimension du réseau, son organisation, la tutelle et son exercice dans les établissements, la manière particulière de porter ensemble, Frères et laïcs, le charisme de Saint Jean Baptiste De La Salle.
Cela a été l’occasion également d’en savoir un peu plus sur les caractéristiques de la délégation EST, du réseau La Salle, les travaux du CLAL, les rencontres de Fraternité, la formation 5 jours, la formation du CLF.
Une très belle réussite pour cette journée des nouveaux entrants qui a donné à beaucoup l’envie de garder le lien et peut-être d’envisager de suivre la formation 5 jours dès l’année prochaine.

Un très grand merci à tous les acteurs de cette journée qui ont permis cette réussite.
Merci à : Jean-Pierre MARION, et les membres des CLALs en particulier Marie-Pierre, Marie-Elisabeth, Valérie et… Francis, le local de l’étape qui a été le maillon fort de l’organisation de cette journée

Pour le groupe CLAL
Pascal LHOSTE
Délégué de Tutelle

Rencontre inter-BDE des étudiants « Campus LaSalle »

Le 30 et 31 mars 2017, l’ensemble scolaire de Passy – Buzenval son directeur Jean-Marie Ballenghien et son adjointe Raphaëlle Hannezo ont accueilli une quarantaine de jeunes étudiants issus du réseau La Salle dans le cadre d’une rencontre inter BDE.

Ces écoles proposant du post bac sont labellisées « campus La Salle » , derrière cette estampille se déroule une véritable démarche qualité pour l’épanouissement du jeune tant au niveau de son apprentissage que son bien être.

Jean Chapuis, directeur du pôle des œuvres d’éducation, l’ensemble des responsables pédagogiques et étudiants venus de toute la France ont phosphoré sur plusieurs thématiques visant à améliorer la vie au sein de leur campus. Du pédagogique en passant par les droits et devoirs du jeune, le fonctionnement des Bureaux Des Elèves (BDE), la communication, tout a été passé en revue dans le but de faire évoluer nos écoles et donc qu’elles répondent aux besoins actuels de nos estudiantins. Les jeunes sont les véritables acteurs de leurs apprentissages, ce premier groupe inter-régions formé lors de ces deux journées a pour mission d’organiser une rencontre nationale qui aura lieu au sein du campus Uni LaSalle de Beauvais le 10 et 11 novembre prochain et qui réunira pas moins de 500 acteurs lasalliens de l’enseignement supérieur.

Un grand merci à tous les jeunes pour leur implication, leur force de propositions et aux adultes en responsabilité  la pleine confiance accordée à ce projet ambitieux.

Lionel Fauthoux

1 2 3 65