LES LASALLIENS DE SEINE ET MARNE; POUR QUE NOS ÉCOLES AILLENT BIEN !

Un pari audacieux pour Françoise Lardet (attachée de tutelle) d’avoir organisé  le 5 novembre dernier une «cousinade lasallienne» avec les cinq établissements du secteur de la Seine et Marne qu’elle accompagne.


Ces œuvres éducatives ont récemment intégré le réseau d’éducation et même si elles en arborent l’étoile, les couleurs et le projet, il était temps de faire plus ample connaissance avec les 250 enseignants et personnels, présents ce jour-là au sein du collège Nazareth La Salle de Voisenon.

En présence du Provincial de France, le Frère Jean-René Gentric, du délégué de tutelle Marc Segarra et de membres représentants le diocèse du département, Pascal Hebbinckuys (délégué du pôle animation formation) a introduit la matinée en présentant le Projet Educatif Lasallien, son héritage et en quoi il peut donner sens à notre vie professionnelle et personnelle.

Nous avons cette responsabilité de transmettre un savoir mais aussi d’aller plus loin dans l’accompagnement du jeune, avec pour objectif de construire une société plus juste ou le vivre ensemble fait sens. Pascal Hebbinckuys a interpellé son auditoire en lançant : « Et toi, que fais-tu pour cette jeunesse ? » Une question intime qu’il invite chacun, chacune à se poser sans souci de culpabilité. Quel geste, quel regard je pose au quotidien sur le jeune? Comment, à mon tour, je peux l’accompagner sur le parcours d’éducation à la justice et ainsi convertir les valeurs de la bienveillance, la confiance, le courage, le discernement, l’écoute, la fraternité l’humilité,  la liberté, le respect, la pardon, la responsabilité, la vérité en vertus?

Pascal Hebbinckuys a invité chacun des participants à échanger en petits groupes sur les 3 piliers du Projet Educatif Lasallien. Que veut dire pour moi «au service des jeunes et prioritairement des défavorisés», «ensemble et par association», «construire l’homme et dire Dieu»? Le bilan de l’après midi a permis aux équipes d’apporter des exemples concrets d’actes éducatifs et de s’apercevoir que, naturellement nous faisons du lasallien sans nécessairement sans nous en rendre compte.

Le Frère Provincial a conclu cette journée en soulignant l’importance de donner sens à son métier, à développer le sentiment d’appartenance car nous avons besoin d’une école qui aille bien, tout simplement.

Nous remercions M. Aurélien REGNIER, chef d’établissement et son équipe éducative pour leur accueil chaleureux.

Lionel Fauthoux

Print Friendly, PDF & Email
Please follow and like us: