Formation retraite des APS à St. Joseph de Montrouge – Puimisson

Imaginer une semaine où tous les APS des deux délégations sud et sud-ouest sont invités à se retrouver pour vivre quatre jours de formation retraite dans une abbaye du sud de la France.

La dynamique avec laquelle les APS présents ont répondu suite à l’appel qui leur a été lancé dix jours avant la session. Il leur fallait venir avec : une dose de bonne humeur, une once de conversion, une disponibilité pour aider à d’éventuelles remises en cause pour avancer et construire, un stock de corde vocale pour chanter et partager, un cœur ouvert à l’Esprit pour se laisser guider, crayons et feuilles pour prendre des notes et ancrer les échanges pour l’éternité, instruments de musique pour animer l’ensemble accompagnés des partitions nécessaires pour suivre la note, chaussures de marches pour nos éventuelles excursions en solitaire ou le temps de marche à vivre ensemble, la Bible comme livre ressource pour nos temps de prière et de méditations

Ensuite, une abbaye Saint Joseph de Montrouge à Puimisson, cadre idéal pour se poser et méditer, sous les oliviers dont les feuilles sont ravivés grâce à un ciel bleu azur incomparable et surtout la présence d’une communauté de religieuses et de religieux accueillants, dynamiques, souriants et soucieux de faire en sorte que toutes les petites choses du quotidien deviennent extraordinaires à leurs convives.

Un cheminement de quatre jours alliant travail – réflexion sur notre métier, et prière -méditation pour se laisser guider par le souffle de l’Esprit.

Le point culminant de notre semaine s’est vécu ce deuxième jour. Après une bonne heure de marche, nous sommes arrivés sur une colline habitée par une petite chapelle et nous avons eu la joie d’être attendus par un de nos délégués de tutelle, Christophe DESPECHE ainsi que par le Frère Joseph DIRAT.  La célébration de l’Eucharistie a commencé dehors, devant le tombeau ouvert, qu’y a-t-il dedans ? Préparons-nous en collectant notre début de semaine, nos réflexions, nos inquiétudes, nos questions, les senteurs et images de notre marche … puis après un signe de croix, présentons nos faiblesses à ce Dieu d’amour. L’écoute de la première lecture et du psaume ont nourri notre envie d’aller voir … dans le tombeau … et écouter la bonne nouvelle de l’évangile. L’offertoire fut un moment de partage de ce qui nous animait profondément, devant la patène et le calice présentés en offrande.

Nous n’avons plus qu’à construire une pastorale, aidés par les conseils de direction, rejoignant chaque jeune qui nous est confié, là où il en est pour le conduire vers la personne de Jésus. Des idées ont jailli, des attentes sont formulées, une volonté est en route, une véritable équipe d’APS du réseau La Salle s’est constituée pour travailler à l’œuvre de JBLS en mutualisant les actions et en souhaitant faire réseau avec tous ceux qui n’ont pu se joindre à nous pour cette aventure. Chaque APS est reparti avec ses collègues de délégation, le sac rempli d’idées à soumettre et mettre en œuvre dans sa délégation.

Bernard Vanden Berghe

Print Friendly, PDF & Email
Please follow and like us: