Quand le pire suscite le meilleur!

Régis Tridon, nouveau chef d’établissement coordonnateur et Virginie Castille chef d’établissement de l’école ont été bien éprouvés cet été : en quelques semaines, il y eu une tentative de cambriolage heureusement stoppée par l’intervention rapide des forces de police ; l’incendie de la voiture de service puis, dans la nuit du 11 août, un incendie qui ravagea un des bâtiments, certes désaffecté, du groupe scolaire St Jean Baptiste de la Salle à Bourges.

En tant que responsable de tutelle j’ai été témoin du désarroi des chefs d’établissement mais aussi de leur mobilisation pour sécuriser les lieux et entreprendre toutes les démarches inévitables à la suite de tels préjudices.

Quelques jours avant la rentrée, présent à leur coté à l’occasion de la journée de rentrée diocésaine, quelle n’a pas été ma surprise de les voir tous deux apaisés et même heureux car, du pire, venait de se révéler le meilleur.

En effet, très vite, les enseignants et personnels ont formulé le vœu de se rendre utiles face à l’ampleur du travail à réaliser pour que l’établissement puisse ouvrir ses portes dès la rentrée. Heureuse de cet élan de générosité, l’équipe de direction a proposé d’organiser deux journées de bénévolat à ceux qui le souhaitaient.

En fait de deux jours, les personnels et enseignants se sont relayés, certains durant quinze jours, en vue de redonner à l’établissement une « image accueillante » pour la rentrée. Armés de leurs outils, ils ont :

  • – Entretenu tous les espaces verts… Et sur un terrain de 4 hectares, il y en a !
  • – Démonté une partie du garage à vélo et remis à neuf ce qu’il en reste.
  • – Repeint tout le hall.
  • – Installé des lumières dans des faux plafonds.
  • – Réorganisé des classes.
  • – Déménagé du matériel.

Pendant ce temps, l’équipe de direction a pu rencontrer les différents experts et les entreprises pour que les traces du sinistre disparaissent avant l’arrivée des élèves. Tout était en ordre le soir de la prérentrée, journée qui prit une tonalité particulière avec un esprit, une unité, un entrain, une volonté collective de réussir qui m’ont particulièrement touché. La fraternité a jailli, comme une magnifique illustration du projet d’établissement. Un beau témoignage d’engagement pour les jeunes qui ont la chance d’être scolarisé dans cet établissement scolaire.

Jean Chapuis

Print Friendly, PDF & Email
Please follow and like us: