Écrire pour être lu!. Rencontre des communicants réseau La Salle France

Le 31 mai 2017 une trentaine de communicants venue des quatre coins de l’hexagone du réseau d’éducation LaSalle s’est retrouvée au siège de l’institution à Paris pour une journée de formation sur l’écriture journalistique.

L’enjeu était de taille pour notre animatrice la journaliste Laurence Estival ; l’objectif écrire pour être lu. En effet, chaque jour, nos établissements vivent des temps forts.  De la sortie pédagogique en passant par les rencontres sportives, culturelles, les actions menées par nos jeunes, les séminaires, les journées portes ouvertes, les innovations pédagogiques tout est prétexte à valoriser sur le web ou le print (presse, plaquettes…) ces moments précieux qui rythment l’année scolaire. La difficulté est toutefois de mettre en appétence le lecteur en décrivant avec justesse le dynamisme de nos établissements. Familles, collègues, institutions ou presse nous devons capter l’attention de multiples regards et s’assurer que nos lecteurs atteindront le point final de l’information que l’on souhaite faire passer.

Laurence Estival nous a donné des outils pour « embarquer » le lecteur en s’attardant sur le choix d’un titre accrocheur et du chapô qui vient donner la tonalité à l’article. Parfois, sur un texte trop long il est essentiel de le « réveiller » grâce à l’exergue ce petit bout de phrase graissée et isolée permet de stopper net le regard et de donner un nouvel élan à poursuivre sa lecture. Ces techniques journalistiques ne se maîtrisent pas en une journée toutefois il était essentiel d’en connaitre les grandes lignes pour continuer à informer et communiquer sans lasser les vies passionnantes de nos écoles lasalliennes.

Lionel Fauthoux

Please follow and like us:

Trenzas que se enfrentan al cáncer

No muy corto, por favor. Esta ha sido la frase más repetida esta mañana, en una aula de La Salle, convertida, durante una horas, en peluquería. Un total de 40 chicas, alumnas, profesoras y madres del centro, se han cortado el pelo con el objetivo de ayudar a la confección de pelucas de pelo natural destinadas a mujeres y niñas con pocos recursos que sufren cáncer y que han perdido su cabello después de recibir los tratamientos médicos, como por ejemplo, la quimioterapia. 

Las peluqueras esperaban en el interior del aula y las jóvenes, con la melena al viento y llenas de solidaridad, iban entrando. Se sentaban en una silla y empezaba el proceso. Las profesionales hacían una trenza y la cortaban sin pensarlo. Como mínimo, las trenzas medían 20 centímetros. «No te pases» o «No tan corto», decíamos. Y digo decíamos porque yo también me lo corté mientras recaudaba información para elaborar la crónica. Pero en el fondo, nos daba igual la medida, solamente queríamos que nuestro cabello sirviera para mejorar la vida de personas enfermas de cáncer. Este es el caso de Nuria Plana, una alumna de segundo de ESO de La Salle, que aseguraba, mientras le cortaban la trenza, que «he visto muchas chicas que se atrevían. La vida son dos días y hay que aprovechar estas oportunidades. Vale la pena donar el cabello a gente que está enferma. A nosotras ya nos crecerá».

Donación de pelo en La Salle
Cuatro peluquerías participaron también, de manera desinteresada, en la jornada.

Se trata de una iniciativa impulsada por cuatro alumnas de cuarto de la ESO de La Salle de Tarragona. Pero el origen va más allá. «El año pasado, mi madre sufrió un cáncer y le preocupaba mucho quedarse sin pelo. Pensé que, como ella, muchas mujeres se sentirían así. Decidí cortarme el pelo y donarlo. Cuando se lo expliqué a mi amiga, también lo hizo», explica Blanca Tous, una de las impulsoras del proyecto. Ella y sus compañeras, Blanca Dalmau, Vicki Viana y Alba Palomares decidieron ir más allá. «Participamos en una asignatura que se llama Aprenentatge i Serveis. Teníamos que buscar y trabajar un servicio a la comunidad. Nosotras estudiamos el cáncer y sus consecuencias y nos centramos en la caída del cabello. Pensamos que era buena idea organizar una jornada solidaria para donar el cabello y, rápidamente nos pusimos manos a la obra», explica Blanca Dalmau, una de las impulsoras.

Pero la emoción personificada era la profesora de las jóvenes. «No puedo estar más orgullosa», decía. «Cuando me presentaron el proyecto, ya lo tenían todo listo. Habían hablado con peluqueras y ya sabían como enviarían las pelucas a la asociación. Han trabajado mucho y han conseguido concienciar a todos sus compañeros», explicaba la profesora, quien añadió que «me sorprende la capacidad de estas chicas que ofrecen tanta solidaridad. Para las jóvenes de 15 y 16 años, el cabello es muy importante. Nos han dado una lección de vida».

Donación de pelo en La Salle
Algunas lo tenían claro, otras lo decidieron en el último momento.

Cuando las peluqueras dejaban ver las trenzas a las chicas, su rostro cambiaba. «No sabía que lo tenía tan largo», decían. La mesa del profesor estaba llena de trenzas. Rosa Márquez y Luisa Palomares fueron las últimas en cortarse el pelo. «Nuestras compañeras de trabajo, que son madres de alumnos de La Salle, nos informaron de la jornada. No dudamos en venir», explicaban. También se cortaron la melena alumnas de primaria, la más pequeña de siete años. Algunas ya lo tenían decidido, otras se animaron a última hora.

El material recaudado durante la jornada se enviará a la asociación Mechones Solidarios, una entidad que regala las pelucas a niñas de hasta 14 años y a las mujeres sin recursos les venden a un precio reducido. Según las organizadoras, se necesitan muchas trenzas y coletas para hacer una peluca que, en el mercado, puede costar hasta 2.500 euros.

Donación de pelo en La Salle
Las trenzas se enviarán a Mechones Solidarios.
Please follow and like us:

La Salle España y Portugal y la empresa Blinker firman un acuerdo de colaboración

La institución La Salle y la empresa Blinker (www.blinker.es) han firmado un acuerdo de colaboración para abrir nuevas sinergias entre las dos entidades. El objetivo es iniciar líneas de participación entre las que se encuentran:

1. Fomentar la formación técnica del profesorado de Ciclos Formativos de La Salle para las obras educativas.

2. Reforzar la formación del alumnado de Ciclos Formativos con cursos específicos para obtener una cualificación como reparador de superficies.

3. Oferta de productos y servicios para los centros La Salle en condiciones preferentes.

4. Colaboración de Blinker con los centros La Salle que se lo soliciten para estudiar opciones de patrocinio de eventos, colaboraciones puntuales en las relaciones de los centros con las empresas de su entorno, becas de alumnos u otros.

Este acuerdo es el primero que se espera formalizar con empresas e instituciones que puedan aportar valor a la oferta formativa de FP de La Salle España y Portugal, teniendo como eje de estas alianzas la mejora continua en la formación de nuestros jóvenes de formación profesional.

El punto de partida que marca el inicio de la colaboración es la formación que van a recibir un grupo de nuestros docentes al final del presente curso.

Please follow and like us:

Le 300e anniversaire se prépare à Saint Félix – La Salle !

Témoignages, grand jeu, soirée festive et messe télévisée… Le week-end « Une rencontre, un déclic », qui a réuni les 20 et 21 mai à Nantes les établissements lasalliens de Loire-Atlantique, a aussi lancé les premières festivités à l’occasion des 300 ans de la mort de saint Jean-Baptiste de La Salle.

Les sept établissements lasalliens de Loire- Atlantique* se sont retrouvés à Nantes le week-end du 20 au 21 mai, intitulé « Une rencontre, un déclic », pour vivre et partager ensemble les valeurs qui les relient: foi, fraternité et service.

Ce rendez-vous était également l’occasion de lancer les festivités du 300e anniversaire de l’entrée de saint Jean- Baptiste de La Salle dans la vie éternelle et de se réunir par la prière avec une messe télévisée retransmise en direct sur France 2 dans le cadre de l’émission « Le Jour du Seigneur ». Ce week-end lasallien fut un grand évènement pour chacun et notamment pour tous les jeunes présents qui ont eu l’occasion d’entendre le samedi les témoignages de Damien Seguin, skipper médaillé d’or aux Jeux paralympiques de Rio en 2016, et de Kenny Martineau, ancien élève de Saint Félix – La Salle, désormais humoriste reconnu. Ils ont chacun raconté leur histoire, leurs difficultés, leurs rencontres, leurs parcours, et répondu à toutes les questions.

La journée s’est poursuivie par le grand jeu Escape Game La Salle à Saint Félix – La Salle. Chaque équipe, composée d’élèves des différents établissements et différents âges, devait trouver les énigmes sur le thème « La Salle France » pour sortir du bâtiment et finaliser l’enquête à Saint-Joseph du Loquidy. C’est avec joie et enthousiasme qu’ils ont vécu ensemble ce moment qui leur a permis de se rencontrer dans un contexte ludique. Un esprit d’équipe et de camaraderie s’est vite installé.

Une étoile lasallienne humaine s’est ensuite formée pour témoigner des liens des sept établissements de Loire- Atlantique et marquer de façon concrète leur appartenance au réseau La Salle France.

Le samedi soir s’est terminé par un spectacle humoristique de Kenny Martineau en première partie et un concert de Victoria Picone, jeune chanteuse engagée dans le mouvement Jeunesse en Mission à Biarritz. Les jeunes ont eu l’opportunité de rejoindre Victoria sur scène et de chanter ensemble la chanson « Forever », présente sur son nouvel album.

La messe télévisée s’est déroulée le dimanche matin dans le parc de Saint- Félix – La Salle. Elle était célébrée par le père Christophe Sauve (prêtre référent Saint Félix – La Salle) et le père Thierry Lamboley, en présence du Frère Jean-Paul Aleth (Frère Visiteur La Salle France).

Un repas convivial dans le parc de Saint-Félix – La Salle a clôturé cette rencontre. Ce fut un très beau week-end fort et unique pour ces établissements de Loire-Atlantique.

Merci à tous les organisateurs et bénévoles de cette rencontre lasallienne.

* La Salle Saint-Laurent Blain, Immaculée Conception La Salle Clisson, Sacré-Cœur Pornichet, Lycée Sacré-Cœur Nantes, École Sacré-Cœur Nantes, Saint-Joseph du Loquidy Nantes, Saint-Félix – La Salle Nantes.

COMMUNICATION LA SALLE FRANCE

Please follow and like us:

Alumnos de La Salle Manlleu ayudantes en Rumanía

Un grupo de alumnos de La Salle de Manlleu viajará a Rumanía a principios de junio para compartir diez días con jóvenes que viven en un hogar de acogida que la misma Congregación tiene en la ciudad de Iasi. El proyecto forma parte de la asignatura ‘Aprendizaje y Servicio’. Para prepararlo, los estudiantes manlleuencs se han entrevistado con miembros de la comunidad rumana del municipio y, cuando vuelvan, harán una presentación pública.

Desde el mes de enero, los jóvenes de La Salle se han adentrado en la lengua rumana, con algunas nociones del idioma que les tiene que facilitar la comunicación con los residentes del hogar de acogida, y también con la cultura del país. Por eso se han entrevistado con personas de la comunidad rumana de Manlleu.

Una vez vuelvan, el día 16 de junio, y también en el Ateneu,  harán una presentación pública del proyecto, en forma de documento multimedia al cual  quieren incorporar grabaciones que hagan durante la estancia, en un acto que contará con música y comida de Rumanía. El trabajo previo de los alumnos incluye también actividades que les permitan recoger fondos para financiar el viaje: este Sant Jordi han vendido rosas y libros y el día 21 de mayo organizarán una fideuà con la ayuda de la AMPA de La Salle.

Please follow and like us:

La Salle España y Portugal estrena una web para la reflexión de la mañana

Coincidiendo con la celebración de las fiestas de San Juan Bautista de La Salle, desde el Distrito Arlep lanzamos una web para la reflexión de la mañana.

En el portal se pueden encontrar reflexiones para todas las edades que, incluso, pueden ser compartidas con las familias.

Las reflexiones siguen el esquema tradicional: el título que recoge el contenido; referencia de su origen; introducción para el educador; preguntas para compartir y oración final. El material es además audiovisual por lo que facilita poder proyectarlo en las aulas.

Por otra parte, la plataforma da la posibilidad de que existan varias reflexiones por día, por ejemplo para que coexista una general con una más concreta de una jornada especial. Además, la web permite enviar el material por correo y compartirlo por las redes sociales.

También se han añadido diversos apartados como la frase del día, un pensamiento para reflexionar, el santoral, un apartado de curiosidades históricas y sociales. El usuario tiene la posibilidad de acceder rápido a las lecturas del evangelio de cada día.

Actualmente está en castellano y próximamente se encontrará en todas las lenguas del Distrito. Además muy pronto, y como novedad, desde la App de Sallenet se podrá entrar al contenido.

Esperamos que esta web abarque vuestras necesidades y sirva para el desarrollo diario en los centros.

Os dejamos el enlace para accedáis fácilmente: reflexiondeldia.eu

Please follow and like us:

L’ECAM, UNILASALLE, ESAIP et L’ISFEC LaSalle Mounier en séminaire a Rome

Le 18 et 19 mai 2017, une vingtaine de professionnels de l’éducation lasallienne directeurs, enseignants chercheurs, administratifs des trois structures d’ingénierie (ECAM Lyon, UniLaSalle Beauvais – Rouen, ESAIP Angers) et de l’ISFEC LaSalle Mounier (Paris) se sont retrouvés au sein de la Maison Généralice à Rome. Deux jours pour phosphorer sur la manière d’insuffler et de vivre l’esprit lasallien avec et pour nos jeunes estudiantins.

Jérôme Colin de Beauvais et Lydie Bouillet de Lyon ont introduit le séminaire par une projection vidéo de jeunes apportant des témoignages sur leur vie d’étudiant. Cette génération connectée représente « certes » 30% de la population mais 100% de notre avenir ! Il est essentiel de veiller à l’épanouissement de chacun d’entre eux aussi bien dans une transmission du savoir que les aider à trouver sens à leur vie. Pour Antoine Beland (responsable des jeunes lasalliens dans le monde) l’homme, la femme doivent se sentir unique, responsable et utile dans la société et le but de nos écoles est d’aboutir à ces attentes du mieux possible.

Selon le Frère Jacques d’Huiteaux en charge de l’enseignement supérieur pour la France la fraternité est une façon de saisir ces valeurs pédagogiques. Il n’y a pas de fraternité sans égalité professeurs/apprenants, elle doit se traduire par un même objectif, un même chemin pour l’un, donner un savoir et pour l’autre l’acquérir. Pour que cela fonctionne « les deux sont actifs, l’éducation est la rencontre de deux libertés respectables et cela peut marcher que si les deux s’accordent… ». On notera qu’un apprenant de cet âge possède d’ores et déjà de solides connaissances qui viennent réduire les écarts maître/élève.

Le Projet Educatif Lasallien n’est pas un mode d’emploi mais une source d’inspirations, d’intuitions qui permettent d’élever un jeune jusqu’à sa maturité. A nous, éducateur de se l’approprier de le faire évoluer et l’adapter avec conviction à notre public. C’est sur ce dernier point que les participants ont longuement échangé avec le Frère Gustavo Ramirez Barba Conseiller Général à Rome.

L’ouverture de nos écoles françaises à l’international est une opportunité supplémentaire pour éduquer nos jeunes à l’interculturalité, l’inter-religieux et à l’altérité. Présents dans 79 pays les lasalliens ont créé des passerelles qui permettent d’aller à la rencontre de l’Autre. Ne plus appréhender de franchir le pas, de se laisser porter et faire confiance tels sont nos enjeux à développer pour apporter « notre la part du colibri » et œuvrer pour un monde meilleur encore.

Lionel Fauthoux

Please follow and like us:

Un élève, un petit pot – St. Jean-Baptiste de La Salle Pibrac

Durant le Carême à l’initiative des 3ème engagés et avec l’aide des élèves délégués de CM1 et CM2, encadrés par Mme Cassan s’est déroulée l’opération « un élève, un petit pot » pour l’association les restos bébé.

Lundi 15 mai 2017, jour de la Saint Jean-Baptiste de La Salle, le résultat a été annoncé à l’ensemble des élèves :

1321 petits pots au primaire et 934 au collège soit 2255 petits pots.

Bravo à tous!

Carine CENTIS

Please follow and like us:

« Talenteuse fête » pour Jean-Baptiste de La Salle

L’équipe d’animation du Collège La Chaume La Salle de VOUILLÉ (86) a eu une idée originale pour célébrer Jean-Baptiste de La Salle ce lundi 15 mai, une fête des talents sur le temps 12h – 13h30 était organisée.

Tous les collégiens étaient donc invités pour un grand pique-nique sur le parc du self. Chacun avait la possibilité de présenter aux autres élèves un talent qu’il souhaitait partager avec le groupe. Chanteurs, musiciens, danseurs … furent à l’honneur et reçurent des applaudissements nourris.

Ce temps fort fut l’occasion de rappeler qui était Jean-Baptiste de La Salle au travers d’un texte rappelant son histoire et celle des Frères. Petite anecdote, le Directeur fit quelques parallèles entre la charte de vie scolaire de l’établissement et des points choisis de la « Conduite des Écoles ». Les élèves furent surpris des nombreuses similitudes.

Jean-Luc Jouault

Please follow and like us:

Journée Lasallienne 3 au Liban

Plus de 750 lasalliens, Frères et laïcs, étaient présents en ce mardi 16 mai, à Mont La Salle, pour la 3ère Journée Lasallienne réunissant les acteurs de la Mission Educative lasallienne au Liban (MEL) et quelques invités lasalliens d’Egypte, de Jordanie et de France.
Organisé par le Centre Pédagogique Lasallien Libanais (CPLL), l’évènement était placé sous le patronage du Ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, M. Marwan Hamadeh.

En accueillant, au début de cette journée par la prière, les participants parmi lesquels le Nonce Apostolique au Liban Mgr Gabriele Caccia, le Coordinateur de la MEL au Liban, Frère Emile Akiki, a demandé au Seigneur de « nous aider à abattre les murs qui séparent afin que nous soyons des hommes et des femmes de liberté », « crédibles auprès de la jeunesse d’aujourd’hui ».

Quant à Frère Fadi, Visiteur, il a affirmé que « la capacité de nous adapter aux besoins et de répondre aux appels du monde d’aujourd’hui » est en reliée « à la fidélité aux sources inspiratrices ». « Par notre présence aujourd’hui, a-t-il dit, nous réaffirmons clairement notre esprit d’appartenance à la grande famille lasallienne, dans cette rencontre fédérative et fraternelle, tourné vers l’avenir. Nous témoignons haut et fort notre fidélité à l’idéal lasallien et notre reconnaissance envers tous les Frères qui ont donné leur vie au Liban depuis 1886. »

M. Fadi Yarak, représentant monsieur le Ministre de l’Education, a exprimé sa fierté d’être ancien élève lasallien. Il a souligné le rôle très important que jouent les Frères dans l’éducation au Liban. Il a invité enfin les professeurs à participer activement à l’élaboration du nouveau programme scolaire.

Dans sa courte intervention, le Nonce Apostolique a invité les participants à se poser la question : « Avez-vous conscience que le métier que vous exercez est aussi une Mission qui informe la manière de le vivre ? »

Un documentaire de 17 minutes a fait le tour historique et géographique des différents Collèges des Frères au Liban. Les traits caractéristiques de la pédagogie lasallienne ont été également présentés par des exemples novateurs concrets et avec des témoignages de quelques anciens élèves.

L’intervention de M. Jean Chapuis, Directeur du Pôle des Œuvres lasalliennes d’éducation en France, intitulée « Axes fondamentaux de l’action lasallienne en France », a permis aux participants lasalliens et aux hôtes officiels, dont les partenaires de cette journée, l’Institut Français de Beyrouth, l’USJ et les animateurs des ateliers, de revenir sur les axes principaux du projet éducatif lasallien, à savoir : au service des jeunes et prioritairement des défavorisés, ensemble et par association, construire l’Homme et dire Dieu.
Signalons la présence de 15 Frères, plus de 50 parents, les dirigeants des Amicales et de la Mutuelle des Anciens, parmi les centaines d’éducateurs.

Les participants se sont retrouvés ensuite dans 44 ateliers en deux séries embrassant tous les domaines autour desquels se construit la vie scolaire au quotidien.
Echanger, apprendre, innover, étaient la devise consignée aux participants dans le guide-programme distribué dans la mallette des documents.

En conclusion de la journée, M. Samir Hoyek, qui a conduit l’équipe de préparation et de gestion de cette journée, a finalement réitéré ses remerciements à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce rassemblement.

Please follow and like us:
1 2 3 4