Classe sans note au lycée St Jean-Baptiste de La Salle (Saint-Denis 93)

L’ensemble scolaire Saint Jean Baptiste de La Salle – Notre Dame de la Compassion de Saint Denis en région parisienne compte aujourd’hui plus de 2 000 élèves des classes de CP au bac+2. Un éclairage a été porté sur une classe de « seconde sans note » avec pour objectif de motiver et d’enseigner le goût de l’effort aux jeunes en difficulté sans rajouter le stress de l’évaluation chiffrée.

C’est sous l’impulsion d’Elsa Minc professeur de SVT et du chef d’établissement Bruno Vidard que ce projet a pu voir le jour. En effet, désireuse d’aider les élèves en améliorant leur motivation et leur investissement, Elsa Minc s’est entourée d’un groupe de professeurs conquis par le projet.

L’IDÉE DE SUPPRIMER LA NOTE ET DONC LE STRESS ET LA COMPÉTITION N’ENLÈVE EN RIEN L’EXIGENCE DE L’ÉQUIPE PÉDAGOGIQUE

Ce système d’évaluation fonctionne via un code couleur et différents paliers de réussite pour mesurer ce qui est ou non acquis. (orange : débutant, jaune : intermédiaire, vert clair : confirmé, vert foncé : expert), sachant que l’appréciation affinera la couleur « méritée ».

Leur réflexion sur l’autonomie et la motivation des jeunes les ont amenés à aller encore plus loin. Ils souhaitent une responsabilisation et une collaboration entre eux et ainsi favoriser le travail de groupe selon la pédagogie de Freinet (pédagogue français 1896 – 966).

Leur professeur d’anglais Ludivine Catania a mis en place un « conseil d’élèves » qui permet d’échanger sur les effets de ce principe d’évaluation. C’est là un moyen de responsabiliser les apprenants et de s’ouvrir à leurs remarques. Une fois de plus, rendre le jeune acteur de son apprentissage est la clé de sa réussite ce qui répond parfaitement au Projet Educatif Lasallien.

Lionel Fauthoux et Clémence Saunier

Print Friendly