Canonisation du Frère Salomon

C’est avec joie et action de grâce que nous avons appris la prochaine canonisation, par le pape François, le 16 octobre 2016, du Frère Salomon Leclercq, martyr de la Révolution Française.

vatican_placestpierre-1024x280

Salomon Leclercq est entré au noviciat de St Yon à Rouen, le 25 mars 1767.

Après avoir enseigné, il exerça les fonctions de directeur d’études, d’économe et intendant, de directeur du noviciat ; il était, en 1790, secrétaire général du Frère Agathon, Supérieur Général des Frères des Écoles Chrétiennes. Il refusa de prêter le serment de la Constitution civile du clergé. Tout en continuant à exercer sa mission dans la clandestinité, il écrivit de nombreuses lettres à sa famille. Elles témoignent de sa foi profonde et de son inébranlable fidélité au Christ et à l’Église et de son désir d’offrir sa vie en sacrifice.

Il fut arrêté et emprisonné au Couvent des Carmes, le 15 août 1792, avec de nombreux évêques, prêtres et religieux. Le 2 septembre, les prisonniers furent massacrés à l’épée dans le couvent et son jardin.

Le Frère Salomon est le premier Frère des Ecoles Chrétiennes martyr et aussi le premier à avoir été béatifié, le 17 octobre 1926, avec 188 de ses compagnons martyrs.

Dossier de presse du District de France

Print Friendly