Rencontres avec F. Rafael Matas, Consellier

Les Frères du Secteur Liban se sont retrouvés le dimanche 30 octobre au Mont La Salle avec Frère Rafael Matas, Conseiller Général pour la Famille et Vocations lasalliennes, qui est venu au Liban pour visiter la communauté des Frères du Projet Fratelli. Durant la rencontre, il a donné un bref aperçu sur les visites du Frère Supérieur Général à la RELAF et à la PARC. Il a réaffirmé l’importance du Projet Fratelli qui est un signe d’espoir pour le monde d’aujourd’hui surtout dans le sens de la collaboration entre FEC et Maristes. Il a parlé aussi des réflexions en cours au Conseil Général pour les années à venir : les vocations, les Frères aînés, les pauvres, l’association,… Un temps d’échange a permis aux Frères de lui poser des questions sur différents points.
rafaen-libano
A la fin, Frère Fadi, Visiteur, a donné quelques nouvelles du District.

Frère Rafael a poursuivi la journée en rencontrant une trentaine de responsables des mouvements lasalliens, mamans lasalliennes, Signum Fidei et scouts. Il a insisté sur le fait que :
1. Nous sommes des lasalliens parce que nous sommes appelés par quelqu’un ;
2. Nous sommes des lasalliens vivant et œuvrant avec d’autres : lasalliens et non lasalliens ;
3. Nous sommes des lasalliens dans un Institut international.
Il a ajouté qu’en trouvant des points communs entre nous, nous pouvons donner plus et être de bons témoins pour les enfants et les jeunes. « Ce que je vous demande c’est de partager, de se connaître et de croître ensemble », a-t-il dit. Pour lui, la formation commune est aussi importante que la formation particulière. Il a souhaité que les différents mouvements du Liban ne soient pas enfermés sur eux-mêmes, mais ouverts et enrichis par les autres développant ainsi un véritable réseau. En tant que lasalliens, nous ne pouvons pas vivre loin de notre réalité et ne pas oublier les plus nécessiteux.
La célébration eucharistique célébrée en communauté a été suivie par un repas fraternel regroupant tout le monde.

Please follow and like us:

Journée de la Paix au Collège Saint Pierre Baskinta

Le Collège Saint Pierre a consacré une journée pour la Paix le mercredi 26 octobre 2016.
La journée a commencé par une messe présidée par l’aumônier, le Père Boutros Abou Khalil, offerte à l’intention de la Paix au Liban et dans le monde entier et ceci en présence de la Directrice Mlle Asmahan Alam, entourée du Corps Professoral accompagnant toutes les classes du Collège.

jaunees-pour-la-paix-basq
Les élèves du Secondaire ont, par la suite, participé à un marathon couvrant huit kilomètres pour les garçons et quatre kilomètres pour les filles.
Puis c’était un « Rallye-paper » au cours duquel il fallait répondre à une série de questions portant sur le thème de la Paix.
Quant aux classes Maternelles et des Cycles I et II, elles  ont participé à plusieurs jeux menés par les professeurs de danse et de sport, Mme Erita Maalouf et M. Simon Karam.
Vers midi, tout le Collège se rassemble sur la grande cour pour exécuter la chanson : « Les Enfants de la Terre » dans une ambiance de joie.
La journée fut clôturée par la distribution de médailles aux gagnants des différentes disciplines sportives et culturelles. Des pigeons furent lancés symbolisant la Paix avec des ballons blancs, dans l’espoir de vivre dans notre pays dans une paix plus authentique à l’avenir !

Please follow and like us:

Les journées Lasalliennes Internationales de la Paix

Ont été célébrées, à Kom Gharib, le 21 septembre 2016, sous le thème : Avec nos différences bâtissons la paix. Après l’accueil, la prière du début a permis aux participants de louer le Seigneur par des chants et des intercessions. Le thème fut animé par le catéchiste Michel Mahrous de Minia. Suite à cela, les jeunes ont approfondi les notions de différence et de respect à travers des jeux, des vidéos et des partages en groupes. Le tout fut symbolisé à la fin par un festival de couleur qui a ajouté de la joie à tous. Avant de se quitter, les jeunes ont pris des initiatives concrètes pour vivre la paix, en organisant des visites aux personnes à besoins spécifiques du groupe local de Foi et Lumière.

journees-pour-la-paix

Quant au groupe Jeunes et Frères à Kom Abou Hagar, il a organisé sa journée le 7 octobre 2016. 150 personnes du village ont participé à cet événement animé par le groupe des Jeunes et Frères sous le thème « Cultive un grain ». Après la prière de début, la chorale du village a animé des chants religieux et profanes sur la paix. Frère Hossam Nassim a dit un mot sur les Journée de la Paix et sur la spiritualité lasallienne dans le monde de l’éducation des enfants. Les jeunes ont ensuite présenté une pièce de théâtre mimée sur le respect de l’autre avant de clôturer la journée par une prière commune qui a rassemblé des chrétiens de différents rites.

Please follow and like us:

Rencontres des Catéchistes lasalliens d’Egypte

Les comités pastoraux des écoles lasalliennes d’Egypte ont organisé le 2 octobre 2016, une rencontre pour les catéchistes des 6 établissements lasalliens. Frère Régis-Claude Robbe, Frère Jean-Claude Abou-Atmé et Frère Sameh Farouk ont participé à cette réunion afin de préparer le programme de l’année scolaire 2016-2017.
rencontre-chateq
Déroulement de la journée : Animation du thème de l’année : « Avec nos différences, bâtissons la paix. »
Recherchons donc ce qui contribue à la paix, et ce qui construit les relations mutuelles” Romains 14 : 19
Un temps de travail en groupe, par école, a suivi ce premier temps de la rencontre afin de préparer les activités et le matériel nécessaire qui serviront à l’animation du thème durant l’année scolaire.
  • Puis il y a eu un moment de réflexion autour du sujet : « La foi et la religiosité ».
 La journée a été clôturée par un repas fraternel.

Frère Sameh Farouk

Please follow and like us:

Congreso de Pastoral Vocacional “Mirando más allá”

El próximo febrero los lasalianos del Distrito ARLEP vamos a vivir un momento importante de reflexión sobre nuestra misión evangelizadora, más concretamente sobre los caminos posibles para ir construyendo y afianzando una cultura vocacional lasaliana, o sea, la manera de promover que nuestras obras educativas y comunidades sean espacios verdes donde se puedan generar las preguntas del sentido de la vida.

mirandomasallaweb

Este congreso tiene como objetivo buscar el desarrollo, metafóricamente hablando, como un humus que permite crecer como personas llamadas y posibilita a otros construir su narrativa existencial en clave de respuestas, las cuales sólo podremos encontrar mirando más allá, de ahí el nombre de este encuentro.

Esta reflexión conjunta la realizaremos en un congreso que congregará a más de 200 personas los días 9 a 11 de febrero de 2017 en la casa de los Religiosos de los Sagrados Corazones en El Escorial.

Para este evento hemos creado un rótulo que se basa en el cartel y en el lema de este curso para la red de obras lasalianas del Distrito. La planta que crece y que tiene en sus raíces la estrella de nuestro carisma lasaliano es lo que nos alimenta. Lo vocacional es algo que tiene que crecer y que es diverso como el conjunto de las caras de los círculos, es un camino que se construye día a día.

Please follow and like us:

Université lasallienne d’automne 2016

La 6ème Université Lasallienne d’Automne s’est tenue du 20 au 22 octobre dernier dans une de nos cent trente huit œuvres d’éducation, à Saint-Nicolas d’Issy les Moulineaux. Cette session proposée par le Pôle Animation Formation, sous la direction de Daniel Dussaillant, a eu pour thématique « Construire l’homme et dire Dieu est ce encore possible aujourd’hui ? »

Qu’ils soient éducateurs, personnels administratifs, chefs d’établissement ou professeurs, le sujet a rassemblé près de trois cents personnes du réseau venues de toute la France et tous ont phosphoré sur ce thème brillamment développé par quatre intervenants de renom.

ula16
Selon le Docteur en théologie Frère André-Pierre Gauthier « Ne parlons du Christ que si l’on nous interroge, mais comportons nous pour que l’on nous interroge ! ». Autrement dit, il est essentiel d’entrer dans un itinéraire simple avec les jeunes qui nous sont confiés. Une école catholique fait réellement sens lorsqu’il est possible d’en faire une école fraternelle. Nous pouvons aisément imaginer le sentiment d’un jeune (catholique, musulman, juif ou athée) rentrant dans une école et se demander « Qu’est ce qui va m’arriver ? » Cette école, lieu d’apprentissage dans laquelle se côtoie x centaines de jeunes n’est pas à la base un lieu fraternel, elle peut construire tout comme déshumaniser ! A nous de bien occuper les espaces de l’école pour humaniser. Une cour de récréation, un couloir, un réfectoire sont autant d’espaces pour rentrer en relation avec le jeune et tisser le fameux lien qui unit. Les éducateurs sont les veilleurs de cette fraternité du vivre ensemble.

Pour le Professeur François Moog l’école catholique contribue à construire une société de justice et de paix (extrait du statut de l’Enseignement Catholique). Tout ce qui constitue à la vie d’un établissement est pastoral. Accueillir, enseigner, encourager, corriger, soutenir, orienter, guider… est « pasto ». Les jeunes sont des enfants de Dieu, le Christ est le fondement du projet éducatif de l’école catholique. Le professeur nous a interrogé non sans une pointe d’humour si « construire l’homme et dire Dieu » n’est finalement pas une glissade de « construire l’homme, c’est dire Dieu »

Le Docteur en philosophie, Stanislas Deprez a volontairement assombri le tableau : « Aujourd’hui, la transmission n’a plus bonne presse… Au nom de quoi la société m’imposerai mes choix de désirer changer de couleur de cheveux ou … de sexe ». Toujours selon le docteur Deprez «l’existence dépend du regard de l’autre » mais quel humain voulons nous construire ? Nous assistons à une Ubérisation de notre société ayant pour goût l’immédiateté et le consumérisme mais, qu’en est il du goût de la durée dans le travail et de l’effort dans la relation ?.

Monseigneur Planet (évêque de Carcassonne) a démontré que pour construire un jeune il faut lui donner des responsabilités afin qu’il puisse rendre service et donc se rendre utile ; s’il est utile il existe socialement et pour longtemps.
Lionel Fauthoux

Please follow and like us:

La Salle se adhiere como la primera institución educativa a la Alianza para la FP Dual

El pasado 14 de octubre, durante el II Encuentro de FP del Distrito que tuvo lugar en La Salle Campus Barcelona, tuvo lugar el acto de unión de La Salle Arlep con la Alianza para la FP Dual. Durante el mismo, se entregó una placa como símbolo de inicio asociativo entre ambas.

alianzalasalle2
La Salle es la primera institución educativa que entra a formar parte de la Alianza, por lo que la convierte en pionera en su campo. Con este inicio, la institución tendrá la oportunidad de participar en un grupo líder en España comprometido con el empleo juvenil y la mejora de la FP.

Además, la Alianza para la FP Dual da apoyo y visibilidad a las organizaciones con las que participa, por lo que dicha unión facilita darse a conocer. Por tanto, este gesto supone avanzar en uno de los grandes ejes propuestos en el Proyecto La Salle FP con: la mejora de la empleabilidad de nuestros jóvenes desde la relación cercana con las empresas para descubrir las necesidades de las mismas, para colaborar en los procesos formativos y para facilitar el acceso a los puestos de trabajo.

Con este inicio de relaciones desde La Salle Arlep seguimos desarrollando proyectos educativos con la vista puesta en el futuro del alumnado, en este caso, de Formación Profesional.

Please follow and like us:
1 2 3 4